Comment calfeutrer ses fenêtres en 5 étapes

Comment calfeutrer ses fenêtres en 5 étapes

Date: | Source : Calfeutrage Élite

Le calfeutrage est un composant important de l’isolation thermique de votre demeure, puisqu’il permet de réaliser de bonnes économies de chauffage et permet d’éviter les infiltrations d’eau.

Avec le temps, le calfeutrage de vos portes et fenêtres peut se fissurer, c’est pourquoi il est important de le refaire périodiquement. L’utilisation d’une méthode rigoureuse et de produits scellant de qualité vous assurera un travail efficace et qui dura aussi longtemps que possible.

Voici comment bien calfeutrer vos fenêtres en quelques étapes simples :

1. Enlever le vieux joint de calfeutrage

L’ancien scellant doit être enlevé totalement sinon, votre nouveau calfeutrage ne sera pas aussi efficace et pourrait se fissurer. 

2. Dépoussiérer les joints

À l’aide d’une simple brosse, il faut évacuer les parcelles du vieux produit pour que le nouveau joint adhère parfaitement et ne craque pas plus tard.

3. Nettoyer les joints

Il est nécessaire d’éliminer toute trace de l’ancien scellant sur les cadrages pour optimiser le facteur d’adhérence du nouveau calfeutrage.

4. Remplir les espaces à calfeutrer

Si les interstices sont trop larges, vous devez combler les espaces avec des tiges à alvéoles (backer rods) pour permettre une couche de scellant dense, uniforme et étanche. 

5. Appliquer les joints de scellant

Pour un travail durable et efficace, il est important d’utiliser les bons outils, comme le fusil à cartouche pour l’application du produit et un outil de lissage pour lisser les joints adéquatement. Vérifiez si l’application du produit choisi se fait à une saison particulière ou s’il est toute saison pour vous éviter quelques tracas.

Envie d’avoir plus d’explications et des images pour mieux vous guider ? 

Lire l'article complet sur Calfeutrage Élite