Rafraîchir son habitation sans la climatiser

Rafraîchir son habitation sans la climatiser

Date: | Source : ÉcoHabitation

Pour la majorité d'entre nous, la chaleur n'est problématique que quelques semaines par année. Comment donc traverser l'été sans trop souffrir de la chaleur, et sans climatisation?

Voici quelques petites actions à mettre en place pour rafraîchir la maison sans recourir à une unité de climatisation :

Des habitudes plus fraîches
Privilégiez les salades ou les aliments froids et limitez l'utilisation du four, des ronds de poêle et de l'eau chaude lors de la douche et des tâches ménagères. Car moins vous amènerez de chaleur chez vous, moins vous devrez refroidir! Simple, non?

Vive les volets!
Ouvrir les fenêtres peut bien sûr rafraîchir l'air ambiant, mais seulement lorsque la température à l'extérieur est inférieure à celle à l'intérieur! Souvent, l'idéal est d'ouvrir seulement la nuit. Le jour, bloquer l'entrée du soleil avec une toile opaque, peu dispendieuse, ou encore avec des stores vénitiens, réduira la quantité de chaleur qui entre dans l'habitation. Mais ce sont surtout les volets (roulants ou pas) qui isolent de la chaleur. Cette stratégie est particulièrement efficace dans les maisons bien isolées.

Des ventilateurs, c'est efficace!
Sans réellement refroidir une pièce, les ventilateurs de plafond ou de table peuvent redistribuer l'air de manière à créer une impression de fraîcheur. Vous devez ressentir le courant d'air lorsque vous êtes sous le ventilateur. Un ventilateur de fenêtre facilitera l'entrée de l'air frais pendant la nuit.

Climatisation naturelle: « l’effet cheminée »
L’air chaud a tendance à stagner en haut et l’air froid en bas: c’est la stratification de l’air. Dans les maisons à plusieurs niveaux, on a intérêt, les nuits d’été, à ouvrir les fenêtres au rez-de-chaussée et au premier étage. L’air chaud aura tendance à monter et à sortir par les fenêtres du haut pendant que l’air froid rentrera par les fenêtres du bas. L’air frais va circuler dans l’ensemble du bâtiment.

L'eau et les lois de la thermodynamique
L'eau, quand elle s'évapore, puise une grande quantité de chaleur latente pour changer de phase, et la retire donc de l'environnement environnant. Magique! Ainsi, pendant les périodes les plus chaudes et sèches, vous pouvez suspendre un linge humide devant vos entrées d'air ou un ventilateur, ou humidifier légèrement vos rideaux. Vous pouvez également utiliser un brumisateur directement sur les parties du corps non recouvertes par les vêtements. L'efficacité de cette mesure diminue alors que le taux d'humidité ambiant augmente, surveillez donc votre hygromètre: quand l'air est déjà saturé en humidité, l'effet sera très limité ! 

Adieu aux vieux frigos et ampoules à incandescence
Un vieux frigo peut dégager une importante quantité de chaleur. Il en va de même pour certains systèmes d'éclairage; les ampoules incandescentes et halogènes produisent beaucoup plus de chaleur que les fluocompactes ou les lampes LED. Ainsi, l'ensemble des appareils électriques de la maison peuvent produire autant de chaleur qu'une plinthe électrique de bonne taille. Des appareils électriques efficaces (homologués ENERGY STAR par exemple) peuvent ainsi contribuer à réduire la chaleur produite à l'intérieur de l'habitation. On peut également mettre en veille nos appareils portables, qui évacuent énormément de chaleur!

Une bonne étanchéité pour contrer la chaleur
Étanchéisez la maison par de petits travaux: inspectez les pourtours des fenêtres, autour des installations électriques et de plomberie, autour des conduits de ventilation dans la cuisine et la salle de bain, etc. Ces endroits par où l'air froid s'infiltre en hiver permettent aussi à l'air chaud et à l'humidité de s'infiltrer en été.

Des pellicules Low-E dans les fenêtres
Un vitrage standard a une émissivité de 0,84, ce qui signifie qu'il rayonne 84 % du maximum théorique à sa température. Un vitrage Low-E possède quant à lui une émissivité de 4 %. Il ne va donc laisser échapper au dehors que 4 % de la chaleur qu’il reçoit. Un avantage évident en hiver! À l'inverse, en été il peut empêcher le rayonnement des objets extérieurs (chaussées, voitures, etc), et donc la chaleur, de pénétrer dans la maison. Peu dispendieuse et facile à poser, la pellicule fera une grande différence sur les besoins en climatisation. 

Envie d’en savoir plus ? L'article complet explique aussi comment adapter une nouvelle construction ou une habitation en grande rénovation sans climatisation. 

Lire l'article complet sur ÉcoHabitation